Se relier à la Source

Se relier à la Source

Contempler c’est “atterrir”. C’est retrouver le terre ferme. C’est passer du monde des idées à celui cœur vivant, celui de l’Être. C’est laisser le rôle que l’on a endossé pour retrouver notre identité réelle.

Afin de trouver, d’atterrir en la Présence, en “ce qui reste”, nous pouvons ouvrir le personnage, à l’image du poing qui s’ouvre dans la main. Le personnage peut prendre la décision de se retirer, de stopper son jeu pour un court moment. C’est un peu comme se mettre en roue libre.

D’une simple décision, nous arrêtons le temps. Nous laissons notre “jeu”, l’idée de nous. Nous atterrissons ici, dans l’instant, dans temps unique et éternel. Nous rejoignons l’infinie paix et stabilité qui ne l’ont jamais quitté.
Jusqu’ici, nous avions essayé vainement de stabiliser la Présence. Nous n’avions pas réalisé qu’il nous revenait de se dessaisir concrètement du personnage.

Arriver dans l’instant vrai, ne requiert pas de plans ni de résolutions issues de nos réflexions. La réalité n’est pas à penser ; elle est à “voir”, à “arpenter’.
Tous les éloignements, tous les chemins, tous les obstacles sont les créations de notre entendement. Depuis toujours la vérité se trouve directement ici, inséparable de nous.

Total
6
Shares
Laisser un commentaire
Previous Article

Lâcher prise

Next Article

La Présence à toute chose

Related Posts